Sexe et jeunesse
Sexe et jeunesse

Les bienfaits du sexe dans notre vie quotidienne sont nombreux et ont déjà fait l’objet d’un grand nombre d’études. Contrairement à ce que la plupart des gens pense, même au sein de monde animal, beaucoup d’espèces utilisent le sexe pour la plaisir et pas uniquement pour la coté reproductif de la chose. Parmi ces espèces, on peut trouver les dauphins ainsi que d’autres mammifères, mais l’Homme reste tout de même un champion en la matière.
L’orgasme sexuel libère des endorphines, hormones du plaisir et antidouleurs, qui vous font beaucoup de bien. Selon une étude galloise de 1997, à raison de 2 éjaculations par semaine, l’homme pourrait rallonger sa vie de plusieurs années. De plus, pour les femmes, se faire régulièrement caresser les seins pourrait réduire les risques de cancer du sein. Enfin, selon certains dermatologues, les vertus protéiques du sperme seraient excellentes pour la peau et le teint.

Et la dernière étude qui vient de sortir, menée par le Pr David Weeks, neuropsychologue à l’hôpital d’Edimbourg, vient d’être présentée lors du colloque de la British Psychological Society. Cette analyse, menée sur 3500 participants de tous âges a permis de mettre en évidence les bienfaits d’avoir 3 relations sexuelles par semaine. En effet, chez les sujets testés, ceux ayant au moins 3 rapports sexuels par semaine paraissaient avoir entre 7 et 12 ans de moins que ce qu’indiquait leur état civil. En-dessous de 3 rapports hebdomadaires, ce bénéfice n’est plus, et au-delà, aucun autre bénéfice plus important n’a pu être mesuré. Pour le scientifique en charge de cette étude, David Weeks, cela montre bien que la fréquence des relations sexuelles doit se perpétuer tout au long de la vie, mais il reproche à la société actuelle d’intimer l’idée qu’il y a un âge « limite » pour les relations sexuelles. Faire l’amour pour rajeunir, ça serait donc vrai.

Ainsi, ce bon vieil adage n’a jamais été aussi vrai : Pour votre santé, faîtes l’amour, pas la guerre (et au moins 3 fois par semaine) !